Orages : à Marseille, 6 mois de pluie en 24 heures

Du fait des orages, la journée du mercredi 17 août a été marquée par des précipitations très importantes du côté de Marseille et de ses environs (photo d’illustration prise à Stoke-On-Trent, au Royaume-Uni).
Ant Ruscie / EyeEm / Getty Images Du fait des orages, la journée du mercredi 17 août a été marquée par des précipitations très importantes du côté de Marseille et de ses environs (photo d’illustration prise à Stoke-On-Trent, au Royaume-Uni).

Ant Ruscie / EyeEm / Getty Images

Du fait des orages, la journée du mercredi 17 août a été marquée par des précipitations très importantes du côté de Marseille et de ses environs (photo d’illustration prise à Stoke-On-Trent, au Royaume-Uni).

MÉTÉO - Pas de blessés ni de dégâts majeurs, mais des images impressionnantes. Ce jeudi 18 août au matin, les pompiers du sud-est de la France ont fait savoir que les violents orages qui se sont abattus depuis mardi sur la région n’avaient pas fait de victime. En revanche, ils ont provoqué des précipitations très importantes, notamment à Marseille, concernée à deux reprises en près de 24 heures par de forts passages pluvieux, et énième ville touchée par des orages après Saint-Étienne, Montpellier ou encore Paris.

Dans la préfecture des Bouches-du-Rhône, les précipitations tombées en 24 heures sur la journée du mercredi 17 août sont équivalentes au total des six mois précédents, selon nos confrères météorologues.

Du fait de ces précipitations aussi soudaines qu’importantes en volumes, des rues du centre-ville et notamment le Vieux-Port ont été très rapidement submergés par l’eau, comme le montrent les différentes vidéos de cet article. Des inondations et un important ruissellement peuvent être observés.

Les pompiers évacuent les clients d’un restaurant

À noter que la municipalité a pris la décision d’interdire l’accès aux plages du littoral marseillais à cause du ruissellement des eaux usées et du risque de contamination bactériologique, le temps que de « nouvelles analyses soient effectuées » avant la réouverture.

En fonction des sites, que ce soit dans l’Est ou le centre de la ville, entre 60 et 70 millimètres de pluie se sont ainsi abattus au cours des différents orages, qui ont commencé dès l’aurore ce mercredi. Soit l’équivalent des cumuls enregistrés depuis janvier ou février.

Comme le rapporte l’Agence France presse, les marins-pompiers ont par ailleurs dû aider sept personnes qui ne parvenaient plus à sortir de leur véhicule dans l’Est de la ville. Ils sont aussi venus en aide aux clients d’un restaurant, environ 70 personnes cernées par les eaux, pour qu’elles puissent regagner leur domicile.

Ce jeudi, le département des Bouches-du-Rhône était encore classé en vigilance jaune aux orages par Météo-France, signe que de nouveaux phénomènes violents pourraient avoir lieu dans la journée. Dans le même temps, la Corse a été placée en orange de manière « immédiate » par le prévisionniste après notamment que des rafales « exceptionnelles » ont été relevées.

À voir également sur le HuffPost : La Gironde touchée par d’impressionnantes chutes de grêle durant des orages

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi