OQTF : Gérald Darmanin demande aux préfets de durcir leur application

© Xose Bouzas / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Gérald Darmanin a demandé jeudi aux préfets de durcir l'application des obligations de quitter le territoire français (OQTF) envers "l'ensemble" des étrangers en situation irrégulière et plus seulement "les étrangers délinquants", cibles prioritaires de son projet de loi sur l'immigration. Depuis 2020, 3.500 étrangers "constituant une menace pour l'ordre public" ont été expulsés, selon le ministère de l'Intérieur.

>> LIRE AUSSIOQTF : «Quand quelqu'un doit quitter le territoire, il faut le mettre en centre de rétention», estime Marine Le Pen

 

"Je vous demande d'appliquer à l'ensemble des étrangers sous OQTF la méthode employée pour le suivi des étrangers délinquants", écrit le ministre de l'Intérieur dans une instruction consultée par l'AFP.

Inscription systématique des personnes sous OQTF au FPR

Pour cela, le ministre appelle les préfets à délivrer ces mesures "à l'issue d'une interpellation ou d'un refus de titre de séjour" et d'"exercer une véritable 'police du séjour'". Outre le rappel du droit déjà applicable, Gérald Darmanin demande l'inscription "systématique" des personnes sous OQTF au Fichier des personnes recherchées (FPR) afin de "comptabiliser tous les étrangers sous OQTF quittant le territoire national, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui".

Cette inscription systématique permettrait, selon Gérald Darmanin, de mieux évaluer le taux d'exécution des OQTF, estimé aujourd'hui à moins de 10% sur un total annuel de 120.000 mesures. La droite et l'extrême droit...


Lire la suite sur Europe1