Oprah Winfrey dévoile un extrait inédit de son interview avec Meghan et Harry

Nawal Bonnefoy
·2 min de lecture
Meghan Markle face à Oprah Winfrey - CBS
Meghan Markle face à Oprah Winfrey - CBS

Un extrait inédit de l'interview de Meghan et Harry par Oprah Winfrey a été dévoilé ce mercredi. Il s'agit d'une conversation entre l'ancienne actrice et la présentatrice, au sujet du respect de la vie privée, qui est disponible en exclusivité sur le site de la présentatrice.

Meghan Markle y évoque les différentes intrusions dans sa vie privée qu'elle dit avoir subi ces dernières années. Elle explique que même si elle s'y attendait en rejoignant la famille royale, "tout le monde a le droit à un respect de base, juste la base".

"Si vous êtes au travail et que vous avez une photo de votre enfant sur votre bureau, et que votre collègue dit: 'Oh, ton enfant est si mignon, est-ce que je peux regarder ton téléphone pour voir toutes les autres photos de ton enfant?', vous allez lui répondre que non, que c'est la seule photo que vous êtes à l'aise de partager", a-t-elle expliqué.

"Et là, la personne insiste en disant, 'Non, tu m'as déjà montré celle-ci, alors maintenant tu dois tout me montrer. Tu sais quoi, je vais engager quelqu'un qui restera devant ta maison, se cachera dans les buissons, prendra des photos de ton jardin... parce que tu as perdu ton droit à la vie privée, après avoir partagé cette première et unique photo avec moi", a ajouté Meghan Markle.

"Une question de respect"

L'ancienne comédienne a assuré que ni elle, ni Harry ne s'attendaient à garder l'intégralité de leur vie privée pour eux. Elle a précisé qu'ils avaient juste demandé à seulement dévoiler des "moments de vie" qu'ils étaient assez "à l'aise" de partager avec le public.

"Personne, sur Instagram ou sur les réseaux sociaux, ne dirait: 'Parce que j’ai partagé cette photo, cela vous donne le droit d’avoir accès à tous mes albums. Personne ne voudrait cela. Il s’agit donc de limites. Et c’est une question de respect".

L'épouse du prince Harry a remporté la semaine dernière son action en justice au Royaume-Uni contre la société éditrice du tabloïd Mail on Sunday, qu'elle poursuivait pour atteinte à la vie privée après la publication d'une lettre manuscrite adressée en août 2018 à son père Thomas Markle, 76 ans, avec qui elle est en froid.

La lettre a été écrite quelques mois après son mariage avec Harry en mai, auquel son père n'avait pas assisté en raison de problèmes de santé, après avoir posé pour des photos de paparazzi rémunérées. Elle y demandait à Thomas Markle d'arrêter de s'épancher et de mentir dans les médias sur leur relation brisée.

Article original publié sur BFMTV.com