Opep+: prolongation d'un mois de l'offre actuelle de brut

Selon le ministre de l'Énergie des Émirats arabes unis, les membres de l'Opep et leurs alliés se sont mis d'accord samedi pour prolonger d'un mois l’actuelle réduction de la production de pétrole décidée en avril. Les pays producteurs s’étaient entendus en pleine pandémie pour réduire d’environ 10% l’offre mondiale, afin de faire remonter les prix du brut en chute libre à cause du confinement.

Le 12 avril les pays membres de l’Opep et leurs alliés s'étaient mis d’accord pour réduire la production de l'or noir de 9,7 millions barils par jour entre mai et juin, puis de 7,7 millions de juillet à décembre. Mais face à la faiblesse des cours, ils ont finalement décidé de maintenir jusqu’à fin juillet la réduction la plus forte.

C’est une décision pragmatique, prise dans l'intérêt de tous les membres. Car la consommation du brut dans le monde demeure très inférieure à l’offre malgré que de nombreuses régions du monde soient en déconfinement.

Cette politique de réduction de la production a en effet montré son efficacité puisque les cours sont remontés début juin autour de 40 dollars le baril. Aux alentours du 20 avril, ils avaient atteint un niveau historiquement le plus bas, heurtant en effet la barre des 15 dollars pour le Brent et étant même négatif pour le pétrole américain.