Open d'Australie: un premier Majeur à haute intensité

Après une expulsion rocambolesque en 2022, Novak Djokovic est de retour cette année à l'Open d'Australie où il sera l'un des grands centres d'intérêt avec à la clé la possibillité d'égaler le record de 22 titres du Grand Chelem de Nadal et celle de redevenir N.1 mondial.

. La place de N.1 mondial

Carlos Alcaraz n'est pas à Melbourne en raison d'une blessure à une jambe. En son absence, trois joueurs sont en mesure de ravir à l'Espagnol sa place au sommet de la hiérarchie masculine: Casper Ruud (3e), Stefanos Tsitsipas (4e) et Novak Djokovic (5e).

Rafael Nadal (2e), vainqueur l'an dernier en Australie de son 22e titre du Grand Chelem, ne peut refaire son retard sur son jeune compatriote.

Mais pour détrôner Alcaraz, encore faudra-t-il réaliser un parcours historique pour le trio des prétendants.

Pour Djokovic et Tsitsipas, seul le titre sera synonyme de place de N.1. Un retour au sommet pour le Serbe, une première pour le Grec qui n'a joué qu'une finale de Majeur à ce jour (Roland-Garros 2021).

Pour Ruud, qui a joué deux finales majeures l'an dernier (Roland-Garros et US Open où, déjà, le titre lui aurait permis de devenir N.1), une finale suffirait... à condition de ne pas la perdre contre Tsitsipas. Si une confrontation entre Ruud et Djokovic devait avoir lieu, elle interviendrait en demies.

Chez les femmes, la Polonaise Iga Swiatek est indétrônable au sommet de la WTA.

. Des records... encore

La boîte à records pourraît encore se remplir. Grand favori, Djokovic pourrait égaler le record de 22 titres du Grand Chelem détenu par Nadal. En s'imposant, ce dernier porterait le record à 23.

En outre, Djokovic vise un dixième titre à Melbourne, lui qui y détient déjà le record de neuf victoires. Nadal possède le record de titres dans un même tournoi du Grand Chelem, avec ses 14 triomphes à Roland-Garros.

Un éventuel affrontement entre Nadal et Djokovic donnerait lieu à une finale en apothéose.

. Les outsiders

Comme à chaque fois qu'ils jouent, Djokovic et Nadal font partie des favoris. Mais les possibles trouble-fête sont légion. Dans l'ordre du classement ATP, on citera Ruud, Tsitsipas, mais également Félix Auger-Aliassime auteur d'une fin de saison 2022 mémorable, Jannik Sinner qui a livré deux matchs dantesques face à Alcaraz l'an dernier à Wimbledon (victoire) et New York (défaite), ou encore Holger Rune qui a estomaqué le public en remportant l'an dernier à Paris son premier Masters 1000, qui plus est en dominant Djokovic en finale. Sans oublier Daniil Medvedev, finaliste des deux dernières éditions. Et en gardant un oeil curieux sur le retour en Grand Chelem d'Alexander Zverev qui s'était gravement blessé à la cheville droite en demi-finale à Roland-Garros l'an dernier face à Nadal qui était sacrément malmené.

Dans le tableau féminin, Ons Jabeur qui reste sur deux finales (Wimbledon et US Open) et Caroline Garcia, qui a désormais l'expérience d'un dernier carré majeur (US Open) et la confiance apportée par un très grand titre (Masters), ne partent pas perdantes face à la favorite Swiatek. Les deux prétendantes pourraient s'affronter en demies.

Swiatek, qui a assis sa domination sur le tennis féminin après avoir hérité du trône laissé vacant par la retraite d'Ashleigh Barty en mars dernier, vise un premier titre à Melbourne, un quatrième en Grand Chelem.

. Les grands absents

Dans le tableau masculin, LE grand absent est évidemment le N.1 mondial Carlos Alcaraz. L'Espagnol de 19 ans, qui avait déjà manqué les Masters l'an dernier en raison d'une blessure abdominale subie à Paris juste avant, s'est de nouveau blessé, cette fois à l'entraînement alors qu'il disait se sentir très en forme quelques jours avant le début du tournoi.

Le public regrettera également l'absence du spectaculaire Français Gaël Monfils qui a pris une décision stratégique afin de bénéficier de son classement protégé dans les tournois qui suivront, lui qui n'a plus joué depuis le Masters 1000 du Canada.

Chez les femmes, outre la tenante du titre Barty qui a pris sa retraite, tout comme Serena Williams, le tableau est orphelin de Venus Williams (blessée) et de l'Espagnole Paula Badosa (blessée).

À noter que seules deux anciennes lauréates de l'Open d'Australie sont en lice cette année, Victoria Azarenka et Sofia Kenin... et qu'elle s'affrontent dès le premier tour.

ig/fbx