Open d'Australie : la présence du public "nous donne encore plus de motivation pour ce tournoi", assure Pierre-Hugues Herbert

Fabrice Abgrall
·1 min de lecture

Mis à part Roger Federer, tous les meilleurs joueurs du monde sont à Melbourne où commence lundi 8 février l'Open d'Australie, un des quatre tournois du Grand Chelem. Même le public sera au rendez-vous puisqu'une jauge de 30 000 spectateurs par jour a été décrétée par les organisateurs. Elle passera à 25 000 à partir des quarts de finale en raison du nombre de matchs plus réduit. Il s'agit en tous les cas de chiffres très élevés alors que la pandémie de Covid-19 impose toujours le huis clos à de nombreux événements sportifs.

L'Open d'Australie 2021 sera en effet la première compétition d’envergure internationale à accueillir des spectateurs, sans obligation de port du masque. On attend près de 400 000 personnes durant deux semaines, soit 50 % de l’affluence habituelle. Depuis que le tennis a été placé sous cloche sanitaire en mars 2020, ce sera la première fois que les joueurs pourront profiter d'applaudissements et d'acclamations.

"Ça change un peu la donne dans la tête des joueurs, en tout cas dans la mienne."

Pierre-Hugues Herbert

à franceinfo

Le 84e joueur mondial au classement ATP, Pierre-Hugues Herbert se dit "hyper heureux" de rejouer devant un public. "C'est quelque chose qu’il va falloir gérer mais j’ai plutôt le sentiment que ça nous donne encore plus de motivation pour ce tournoi", analyse le tennisman français.

Si le public a reçu l’autorisation d’assister aux matchs, c’est parce que l’Australie, par des mesures drastiques, a réussi ces dernières semaines à (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi