Open d'Australie - La nuit à Melbourne - Open d'Australie : Rublev et Swiatek déroulent, Sabalenka a dû lutter, Schwartzman à la trappe, Stosur à la retraite

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Andrey Rublev et Iga Swiatek continuent d'impressionner. Aryna Sabalenka, elle, a lâché un set. Diego Schwartzman, 13e mondial, a été sorti par l'Australien Christopher O'Connell (175e). Samantha Stosur, éliminée, a disputé à Melbourne le dernier match de sa carrière. Rublev monte en puissance Ne comptez pas sur lui pour du jeu en finesse. Il n'empêche qu'Andrey Rublev fait une démonstration de force à chaque sortie et, pour le moment, tout reste dans le court. Face à Ricardas Berankis, le 6e mondial n'a eu besoin que de 1h47 pour se qualifier pour le troisième tour (6-4, 6-2, 6-0). Pas mal après un premier tour plié en 1h24. Le Russe n'a clairement pas entamé ses réserves et arrivera frais face à Marin Cilic au prochain tour. lire aussi Le tableau masculin Schwartzman à la trappe Ce n'est pas la même chanson du côté de Diego Schwartzman puisque l'Argentin, 13e mondial, s'est fait surprendre par l'Australien Christopher O'Connell (175e) qui s'est imposé en trois sets (7-6 [6], 6-4, 6-4). « Il n'y a rien de positif à retenir de ce match. C'était difficile pour moi et il a vraiment bien joué. Il mérite sa victoire, mais je n'ai vraiment pas fait un bon match », ruminait l'Argentin après le match. O'Connell, lui, affrontera Maxime Cressy au troisième tour.


On retiendra également que le choc entre Américains est revenu à Taylor Fritz qui a dominé Frances Tiafoe (6-4, 6-3, 7-6 [5]). Sabalenka s'est fait peur « J'ai essayé de rester dans le match le plus longtemps possible, de remettre la balle dans le court. J'ai l'expérience de jouer sans mon service... Cela m'a aidée à attendre qu'il revienne. » Rester dans le match, c'était effectivement tout ce qu'Aryna Sabalenka pouvait espérer en début de rencontre face à la Chinoise Wang (100e). Sabalenka commettait pas moins de six doubles fautes dans son premier jeu de service. Elle semblait totalement dépassée par son adversaire, mais elle a tout de même fait rapidement le break dans le deuxième set. Un avantage qu'elle a su conserver pour égaliser à une manche partout. Dans le dernier set, Sabalenka avait retrouvé son niveau et Wang ne pouvait plus suivre (1-6, 6-4, 6-2). La n°2 mondiale affrontera Marketa Vondrousova (41e) au prochain tour.

Swiatek ne perd pas de temps Après une saison 2021 délicate, Iga Swiatek revient gonflée à bloc. En pleine confiance, elle marche sur ses adversaires. « Commencer un match en confiance, c'est très important pour moi. J'ai l'impression que j'ai été dominatrice dès le début. Et avec quelques breaks en poche, tout devient bien plus facile », confiait-elle après sa victoire express face à Rebecca Peterson (6-2, 6-2). La Polonaise a également confié avoir lu « Autant en emporte le vent » après l'US Open et avoir été très émue par le roman, au point d'en verser des larmes. Une expérience qui lui a été bénéfique sur le plan émotionnel. Espérons pour ses futures adversaires qu'elle n'a pas enchaîné avec « L'art de la guerre ». lire aussi Le tableau féminin Stosur prend sa retraite « J'ai fait tout ce qui était possible pour prolonger tout ça, mais Pav a vraiment très bien joué et elle était trop forte pour moi. » Voilà, comme annoncé, Samantha Stosur met fin à sa carrière après cette dernière défaite à l'Open d'Australie face à Anastasia Pavlyuchenkova (6-2, 6-2). À 37 ans, l'ancienne n°4 mondiale remise la raquette dans le sac définitivement. « J'ai accompli tellement plus que ce que je pensais possible. Faire ce dont je rêvais quand j'étais petite fille était phénoménal et je ne pouvais pas demander plus. J'ai vécu des moments fantastiques ici, en Australie, et partout dans le monde. Ce fut merveilleux », a conclu la lauréate de l'US Open 2011.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles