Open d'Australie : un juge ordonne la libération de Novak Djokovic

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Novak Djokovic est retenu depuis cinq jours dans un hôtel australien.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Retenu depuis cinq jours dans un hôtel en Australie pour raison sanitaire, le tennisman a pu bénéficier d'une audience face à un juge avec ses avocats.

« Qu'est-ce que cet homme aurait pu faire de plus ? » Le juge en charge de l'audience judiciaire concernant le visa de Novak Djokovic semblait lundi ouvert aux arguments de la défense du numéro un mondial qui s'est vu refuser le droit de participer à l'Open d'Australie pour raison sanitaire. Les avocats de Djoko, retenu depuis cinq jours dans un centre pour migrants à Melbourne, tentaient de convaincre le tribunal fédéral que le joueur de 34 ans avait contracté le Covid en décembre, ce qui le dispenserait d'une vaccination obligatoire pour entrer sur le territoire.

Lors d'une audience que l'Agence France-Presse a pu suivre en ligne, le juge fédéral Anthony Kelly a semblé prendre la défense du joueur de 34 ans, ce qui ne préjuge cependant en rien de sa décision finale alors que les avocats de l'Australie doivent également présenter leurs arguments. « Qu'est-ce que cet homme aurait pu faire de plus ? » a demandé le juge. Au terme de l'audience, il a ordonné la libération du tennisman. Mais le joueur n'est pas encore totalement tiré d'affaire, le gouvernement pouvant encore ordonner son expulsion, selon un de ses avocats.

Reconnaissant être un peu « nerveux », le magistrat a estimé que le Serbe a fourni des preuves, émanant « d'un professeur et d'un médecin éminemment qualifié » concernant sa demande de dispense médicale. L'audience s'est ouverte avec du retard après un problème informatique dû à un trop grand nombre de connexions afin d'assister à sa retransmi [...] Lire la suite

VIDÉO - Open d'Australie - La famille de Djokovic dénonce une décision politique à l’encontre de Novak

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles