Open d'Australie: Djokovic en 8es de finale malgré la douleur

Novak Djokovic a de nouveau surmonté la douleur à sa cuisse gauche pour battre le Bulgare Grigor Dimitrov (28e mondial) 7-6 (7/9), 6-3, 6-4 et se hisser en 8es de finale de l'Open d'Australie, samedi à Melbourne.

"Chaque point, chaque jeu a été important et la clé a peut-être été pour moi de réussir tout de suite le break dans le match parce que je savais que physiquement j'aurais des hauts et des bas", a-t-il affirmé.

"Je pensais que le double break dans le troisième set serait suffisant, mais finalement, jusqu'au dernier coup je n'étais pas sûr de gagner", a ajouté le Serbe de 35 ans.

En quête d'un 22e titre du Grand Chelem pour égaler le record de l'Espagnol Rafael Nadal, il affrontera lundi l'Australien Alex De Minaur (24e) pour tenter de rejoindre les quarts de finale.

Contre Dimitrov, Djokovic a immédiatement pris le match en mains et, à l'aise physiquement, a mené jusqu'à 5-3 quand, soudain, sur sa 2e balle de set, il a montré de premiers signes de douleur à la cuisse, toujours enserrée dans un énorme bandage, comme depuis le début du tournoi.

Sur sa troisième balle de set, il a carrément laissé passer la balle et il est devenu évident qu'il était dans l'incapacité de faire de grands déplacements et de grandes enjambées vers son côté coup droit.

Dans la foulée, Dimitrov a recollé à 5-5.

Cahin-caha, Djokovic est parvenu à emmener la manche jusqu'au tie break où il a sauvé trois balles de set avant de décrocher lui-même le premier set sur une volée amortie qu'il a accompagnée d'une roulade.

Au changement de côté, il a demandé un temps mort médical et s'est fait soigner sur le court.

La tactique pour Dimitrov était alors simple: déplacer Djokovic le plus loin possible sur son revers avant de l'attaquer long de ligne sur son coup droit.

Mais face au champion serbe, qui redeviendra N.1 mondial s'il remporte son dixième Open d'Australie, une tactique n'est jamais simple à appliquer.

Et c'est lui qui a pris le dessus dans la deuxième manche.

Dimitrov s'est accroché pour sauver trois balles de break à 2-1, mais il a cédé son service suivant. Djokovic s'est détaché 5-2 et a conservé son service pour empocher la manche.

Le Serbe a ensuite réussi un double break pour mener 3-0 dans la troisième manche. Dimitrov a refait un break de retard (3-1) mais pour immédiatement perdre blanc son jeu de service suivant et permettre à Djokovic de mener 4-1.

De nouveau, "Djoko" a semblé en proie aux douleurs: il s'est fait masser sur le court au changement de côté, sans prendre de temps mort médical, avant de reperdre sa mise en jeu (4-2).

Mais il a servi pour le match à 5-4 et n'a pas laissé passer sa chance. Au terme d'un échange de 31 coups ponctué de râles de bête blessée, le natif de Belgrade s'est offert deux balles de match et a conclu sur sa première en profitant d'une faute directe de Dimitrov, l'un de ses "meilleurs amis", qu'il a désormais battu dix fois pour une seule défaite.

ig/smr