Open d'Australie: Alcaraz renonce sur blessure

Un an après la triste saga Djokovic, l'Open d'Australie sera de nouveau privé de l'une de ses principales vedettes: le N.1 mondial Carlos Alcaraz a déclaré forfait sur blessure vendredi, lésant le premier Majeur de la saison d'une épique confrontation entre les anciens et les jeunes loups.

"Alors que j'étais au meilleur de ma forme durant l'intersaison, je me suis blessé en faisant un faux mouvement lors d'un entraînement", explique sur son compte Twitter l'Espagnol, touché à un muscle de la jambe droite.

"J'avais travaillé très dur pour arriver à mon meilleur niveau en Australie", poursuit le joueur de 19 ans. "Malheureusement, je ne pourrai participer ni au tournoi de Kooyong ni à l'Open d'Australie", programmé du 16 au 29 janvier.

Le Majeur des antipodes s'est dit "désolé" de ne pas pouvoir accueillir cette année le prodige espagnol qui avait été éliminé au troisième tour l'an dernier par l'Italien Matteo Berrettini au tie break du cinquième set.

Pour sa première participation en 2021, Alcaraz avait passé les trois tours de qualifications et avait atteint le deuxième tour du tableau principal.

"Nous te souhaitons une guérison rapide. A bientôt sur les courts", ajoute l'Open d'Australie dans son tweet.

"C'est un moment difficile à passer, mais je dois rester optimiste, récupérer et regarder vers l'avant. Nous nous verrons en 2024 Open d'Australie", conclut Alcaraz.

- Place de N.1 en jeu -

Il est devenu le plus jeune N.1 mondial depuis la création du classement ATP en 1973 en remportant en septembre dernier l'US Open, son premier tournoi du Grand Chelem, à l'âge de 19 ans. Il était devenu quelques mois plus tard le plus jeune joueur de l'histoire à terminer l'année au sommet de la hiérarchie mondiale.

Mais une déchirure abdominale l'avait poussé à l'abandon en quarts de finale du Masters 1000 de Paris en novembre, l'obligeant à mettre prématurément un terme à sa saison. Il n'avait ainsi pas pu participer aux Masters de fin d'année à Turin, ni ensuite à la Coupe Davis à Malaga.

Et son absence en Australie pourrait lui coûter sa place de N.1: Djokovic mais également Casper Ruud et Stefanos Tsitsipas sont à portée de tir.

Son retour à Melbourne était attendu dans l'optique notamment d'un éventuel duel avec Novak Djokovic, le meilleur joueur sur dur (neuf titres à l'Open d'Australie et trois à l'US Open) qui n'avait pas pu participer l'an passé à l'Open d'Australie, ni à Flushing Meadows, en raison de son refus du vaccin anticovid.

Cette fois, le Serbe sera bien là, mais pas l'Espagnol. Si bien que la jeune garde du tennis mondial perd l'une de ses armes maîtresses dans sa prise de pouvoir face aux anciens Djokovic et Rafael Nadal, tenant du titre.

A eux deux, Djokovic et Nadal ont remporté onze des quinze derniers Opens d'Australie et 43 des 70 derniers tournois du Grand Chelem.

Et pour la troisième fois sur les cinq derniers tournois du Grand Chelem, un Majeur sera privé du N.1 mondial: en 2022, Djokovic n'avait pu jouer l'Open d'Australie faute de vaccin contre le covid et Daniil Medvedev avait été refusé à Wimbledon en raison de sa nationalité russe.

Malgré l'absence d'Alcaraz, les jeux ne sont pas faits pour Djokovic et Nadal: finaliste des deux dernières éditions du Majeur australien, battu en 2021 par Djokovic et 2022 par Nadal, Medvedev visera à 26 ans son deuxième titre du Grand Chelem (après l'US Open 2021), tandis que Jannik Sinner (21 ans) et Félix Auger-Aliassime (22 ans), arrivés à maturité en 2022, tenteront, tout comme Stefanos Tsitsipas (24 ans), de décrocher leur premier Majeur.

ig/cd/