Open d’Australie : Novak Djokovic ne sera pas expulsé

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Novak Djoković
    Novak Djoković
    Joueur de tennis serbe
Le ministère de l'immigration australien a annulé le visa de Novak Djokovic.
Le ministère de l'immigration australien a annulé le visa de Novak Djokovic.

Le ministère de l?Immigration australien a annoncé, vendredi 14 janvier, la suspension du visa de Novak Djokovic, qui est entré sur le territoire australien sans être vacciné contre le Covid-19. Cette décision a été prise « sur des bases sanitaires et d?ordre public », a expliqué Alex Hawke ministre de l?Immigration. Le gouvernement australien « est fermement engagé à protéger les frontières australiennes, tout particulièrement dans le contexte de la pandémie de Covid-19 », a-t-il ajouté.

Une telle décision, qui intervient à trois jours du coup d?envoi de l?Open d?Australie, implique une interdiction de territoire de trois ans à l?encontre du tennisman serbe, sauf autorisation exceptionnelle. Le visa du joueur de 34 ans avait déjà été annulé une première fois le 5 janvier lors de son arrivée à Melbourne, et Djokovic avait alors été placé dans un centre de rétention en vue de son expulsion.

À LIRE AUSSINovak Djokovic, un tennisman au service du mysticisme

Les avocats du tennisman avaient toutefois remporté une éclatante victoire le 10 janvier en obtenant d?un juge qu?il rétablisse son visa et ordonne sa libération immédiate. Depuis, Djokovic s?entraînait en vue du tournoi, et devait affronter lors du premier tour son compatriote Miomir Kecmanovic, 78e joueur mondial. Mais le ministre de l?Immigration conservait la possibilité d?annuler à nouveau le visa en vertu de son pouvoir discrétionnaire.

Le juge qui avait bloqué une première fois l'expulsion d'Australie d [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles