Opel doit rappeler près de 210'000 Corsa et Adam

feedback@motor1.com (Khalil Bouguerra)
Opel Adam

Le rappel ne concerne pas les véhicules diesel, mais essence !

Après Mercedes-Benz, c'est au tour d'Opel de devoir rappeler ses voitures. En effet, en Allemagne, la KBA, ou l'agence fédérale de l'automobile allemande, a contraint le constructeur à l'éclair de rappeler ses véhicules essence qui dépassent les valeurs limites légales pour les dioxydes d'azote. Ce rappel concerne uniquement deux modèles que sont les Opel Corsa et Adam. Au total, ce ne sont pas moins de 210'000 exemplaires, dont 54'000 vendus en Allemagne. En France, le constructeur, désormais sous l'aile du groupe français PSA, n'a pas communiqué à ce sujet.

Le plus étonnant, c'est que ce rappel ne concerne pas les véhicules diesel, qui auraient bénéficié d'un logiciel frauduleux pour réduire les émissions en particules nocives lors des tests antipollution. Cette fois, comme précisé en début d'article, le rappel touche les véhicules essence, une nouveauté !

Ces articles pourraient vous intéresser

'

Opel, comme tous les autres constructeurs, espère tourner la page des fausses émissions. Le constructeur allemand se concentre désormais sur l'électrique, il a d'ailleurs présenté un premier modèle, la Corsa-e, qui est la cousine germaine de la Peugeot e-208. C'est pour cette raison que la Corsa-e partage plusieurs éléments avec la Française. Elle dispose en outre d'une batterie de 50 kWh, qui lui confère une autonomie de 330 km selon le cycle WLTP.

Pour rappel, l'affaire du dieselgate a éclaté il y a plusieurs années, lorsqu'il a été prouvé que les véhicules diesel de Volkswagen étaient truqués pour réussir les cycles d'homologation. Depuis, plusieurs constructeurs ont été concernés par cette affaire, mais il semblerait que le dossier ne soit pas clos, les instances restent aux aguets. 

Pour aller plus loin