Opel Corsa, la cousine germaine

Colin, Jean-Lou
La nouvelle Corsa se dote de lignes très consensuelles. / Opel

ESSAI - Premier modèle conçu sous la direction de PSA, la nouvelle Corsa, sixième du nom, doit beaucoup à la Peugeot 208.

Bien décidé à profiter au plus vite des synergies offertes par le rachat d’Opel, PSA n’a pas hésité à renoncer au projet de General Motors, déjà en phase finale, pour développer, en à peine deux ans, sa propre interprétation de la petite berline allemande. La base était, il est vrai, toute trouvée: celle de la nouvelle 208. À charge, pour les stylistes et les ingénieurs de Rüsselsheim, de «teutonniser «la chose. La «Deutsche Qualität» fait encore vendre dans de nombreux pays ; il faut qu’elle se voit!

Plaire sans choquer

De fait, bien que d’un gabarit pratiquement identique, avec une longueur de 4,06 m, la citadine allemande se distingue du modèle au premier coup d’œil grâce à un style nettement plus consensuel, pour ne pas dire plus banal. À l’évidence, on veut plaire, mais sans choquer. Qualité ou défaut? C’est d’abord une affaire de goût. Le souci de discrétion, on le retrouve à l’intérieur de la voiture, avec une planche de bord beaucoup plus classique qui délaisse le concept de l’instrumentation i-cockpit reposant sur un petit volant. On ne s’en plaindra pas forcément.

Construite sur la même plateforme multi-énergie CMP que la 208, la Corsa en reprend logiquement les motorisations avec, notamment, une version 100% électrique. Dotée d’une batterie de 50 kWh et d’un moteur de 136 ch (100 kW), elle revendique une autonomie de 337 km, norme WLTP, et est proposée à partir de 30 650 €.

Côté thermique, en essence, l’offre repose sur quatre déclinaisons du trois cylindres 1.2 litre: 75 ch atmosphérique avec boîte manuelle 5 rapports, Turbo 100 ch, avec boîte manuelle 6 rapports ou automatique 8 rapports, et 130 ch, uniquement avec la boîte auto. Le tout, complété par un quatre cylindres diesel 1.5 l de 100 ch.

Le tarif débute à 14 600 € et culmine à 22 100 €. Selon les versions, la Corsa est ainsi, de 900 à 1 900 € moins chère que la 208. Une (...) Lire la suite sur Figaro.fr

Opel Astra, la preuve par trois 
Opel Corsa, une citadine légère et stylée 
Opel Grandland X, vrai-faux jumeau du 3008 
Quand des motos se nommaient Opel 
Quand la Peugeot 208 en met plein la vue 
Renault Clio V, le premier essai 
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro