Deux spéléologues secourus après avoir disparu dans l'Isère

Le HuffPost avec AFP
Les secours sont mobilisés en nombre ce dimanche 1er décembre pour secourir deux spéléologues portés disparus dans le massif de la Chartreuse, en Isère. 

ISÈRE - Une opération de secours a été menée ce dimanche 1er décembre au matin en Isère pour évacuer deux spéléologues d’une trentaine d’années portés disparus dans une grotte du massif de la Chartreuse, a-t-on appris de sources concordantes.

Selon les informations du quotidien local Le Dauphiné Libéré, le contact a été établi par les secouristes aux environs de 10h45 ce dimanche. L’évacuation des deux hommes a débuté dans la foulée. L’information a vite été confirmée par la préfecture de l’Isère, qui a expliqué que les deux spéléologues étaient “sains et saufs” et qu’ils devraient pouvoir sortir dans les heures suivantes. 

“Un contact a été pris avec les deux spéléologues [...]. Ils ne sont pas blessés mais leur progression est lente. Leur sortie devrait prendre plusieurs heures compte tenu [..] de la difficulté technique pour franchir certains passages dans les cavités”, a-t-elle précisé. Puis vers 13h, les deux trentenaires ont finalement réussi à s’extirper. 

Des recherches débutées en pleine nuit

“Ils vont à présent être pris en charge pour un bilan médical global. Les premiers examens sommaires montrent une grande fatigue mais pas de blessure ou de lésion importantes”, a conclu la préfecture.

Deux autres spéléologues appartenant au même groupe, et qui étaient également recherchés par les secours, sont “sortis sains et saufs de la cavité” dimanche matin peu après 9h, a encore indiqué la préfecture de l’Isère dans un communiqué. “Les deux spéléologues déjà sortis ont été pris en charge par les secours présents sur place. Leur état de santé n’est pas inquiétant”, était-il souligné. 

 Les recherches ont débuté à 2h dans la nuit de samedi à dimanche sur la commune de Saint-Pierre-de-Chartreuse, près de Grenoble, après que les proches des spéléologues ont alerté les secours qu’ils n’étaient pas rentrés samedi à 18h.

21 secouristes mobilisés

Selon les pompiers, il s’agit de trois hommes et d’une femme âgés d’une trentaine d’années qui s’étaient engagés samedi à la...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post