Opération parloir de Fresnes : ce que deviennent les visiteurs interpellés

D.C.
Illustration

Le parquet a statué sur le sort des 17 personnes placées en garde à vue mardi dans le cadre d’une vaste opération de police menée dans les salles des visiteurs de la prison de Fresnes. Près de 400 g de cannabis ont été découverts lors de cette fouille mais aussi des cigarettes, du charbon pour chicha, de la viande, des bonbons, des pizzas, etc.

Sur les 17 personnes placées en garde à vue, 3 ont eu droit à un rappel à la loi et 7 à une composition pénale pour les sanctions les moins sévères. Un individu est convoqué au commissariat, un autre en vue d’un plaider-coupable.

Toujours dans le cadre de cette procédure, « cinq personnes ont été condamnées pour 4 d’entre elles, à la peine de 3 mois d’emprisonnement avec sursis et 300 € d’amende, précise le Parquet de Créteil. La cinquième, en état de récidive légale (condamnée à 8 mois d’emprisonnement avec sursis en juillet 2016 pour détention, acquisition, transport de stupéfiants), a été condamnée à 3 mois d’emprisonnement, révocation à hauteur de 4 mois du sursis simple prononcé en 2016 et 300 € d’amende ».



Retrouvez cet article sur LeParisien.fr

Ile-de-France : les offices HLM se mobilisent contre la baisse des loyers
Val-de-Marne : les agresseurs à la machette arrêtés pendant un enlèvement
Val-de-Marne : l’évêque met à l’honneur les laïcs
Val-de-Marne : l’ex patron du FN rejoint les Patriotes
Val-de-Marne : la grève se poursuit à l’Apogei

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages