Publicité

Opération militaire à Rafah : Israël libère deux otages des mains du Hamas

Dans la nuit de dimanche 11 février au lundi 12 février, l'armée israélienne a mené une opération spéciale à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza. Celle-ci a conduit à la libération de deux otages israéliens retenus par le Hamas. La manœuvre conjointe impliquait l'armée israélienne, le service de renseignement intérieur Shin Beth et la police israélienne. « Fernando Simon Marman, 60 ans, et Louis Har, 70 ans, ont été récupérés lors d'une opération nocturne à Rafah », ont annoncé les trois services dans un communiqué relayé par Le Monde. Ces deux hommes, enlevés au kibboutz Nir Yitzhak lors de l’attaque du 7 octobre 2023, sont « en bonne condition médicale », précise le document.

« Trois terroristes ont été tués dans l'immeuble où ils étaient détenus », précise l'armée israélienne dans son premier bilan, confirmant « une série de raids contre des cibles terroristes » dans le sud de Gaza. Selon le ministère de la Santé du Hamas, qui déplore également la destruction de quatorze maisons et de trois mosquées, les frappes israéliennes à Rafah auraient fait une centaine de morts.

À lire aussi Guerre entre le Hamas et Israël : l’Iran exhorte la Fifa à suspendre l’État hébreu

132 otages encore à Gaza ?

Environ 250 personnes ont été enlevées en Israël, le 7 octobre dernier, et emmenées dans la bande de Gaza. Une trêve en novembre avait permis la libération de 105 otages en échange de prisonniers palestiniens. Avant la libération des deux otages détenus à Rafah, Israël e...


Lire la suite sur LeJDD