Opération "mairies ouvertes" samedi : "Dans cette période trouble, les maires peuvent relier les citoyens et l’État"

franceinfo

"Il nous a semblé que dans cette période très trouble, très compliquée, où vous avez une Assemblée nationale, un gouvernement et un État qui ne sont pas entendus, les maires pouvaient être ceux qui reliaient les demandes des citoyens et l’État", a expliqué sur franceinfo jeudi 6 décembre Vanik Berberian, le maire de Gargilesse-Dampierre, dans l'Indre, et président de l’Association des maires ruraux de France. Cette dernière propose une opération "mairies ouvertes" samedi pour recevoir les doléances des Français, en pleine crise des "gilets jaunes".

franceinfo : Vous proposez aux élus d’ouvrir les mairies samedi pour recueillir les doléances des citoyens qui le souhaitent ?

Vanik Berberian : Oui, les doléances et les propositions. Je crois que la mairie est encore un lieu très proche des habitants. Le maire est connu, il a une relation particulière avec les citoyens et il nous a semblé que dans cette période très trouble, très compliquée, où vous avez une Assemblée nationale, un gouvernement et un État qui ne sont pas entendus, les maires pouvaient être ceux qui reliaient les demandes des citoyens et l’État. Je ne pense pas que ce soit un algorithme ou Facebook qui soit la cause de la situation compliquée que nous vivons. C’est plutôt le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi