Opération Barkhane : le retrait des troupes françaises est-il possible ?

La France continue l'opération Barkhane au Mali. Pourtant, l’armée française est de nouveau endeuillée depuis le décès de deux soldats, ce qui pousse certains à vouloir que le contingent quitte les lieux. Aux yeux de Vincent Hugeux, journaliste et spécialiste de l’Afrique, un départ brusque du Mali constituerait un "formidable atout de propagande pour les différentes matrices djihadistes rivales qui opèrent aujourd’hui au Sahel." Plusieurs conditions à remplir avant un retrait Selon Vincent Hugeux, pour que l’opération Barkhane prenne fin, il faudrait que la France puisse profiter d'un soutien "plus massif" au niveau européen. Les gouvernements africains devraient montrer leur capacité à "administrer d’une manière volontariste ces régions sans négliger des pans entiers de leurs populations". Enfin, "en terme opérationnel", Vincent Hugeux juge qu’il faut trouver "des ripostes originales à une conflictualité inédite."