Opération antiterroriste à Béziers, cinq femmes interpellées

·1 min de lecture

PARIS (Reuters) - Le parquet national antiterroriste a ouvert une enquête préliminaire pour association de malfaiteurs terroriste, a-t-on appris dimanche de source judiciaire, qui a conduit à l'interpellation de cinq femmes la nuit dernière à Béziers, dans le sud de la France, pour des soupçons de préparation d'un attentat djihadiste.

Selon Le Point, qui a révélé l'information, "la possibilité de commettre une action violente à Montpellier de façon imminente a poussé les policiers à réagir promptement".

Les interpellations ont été effectuées par la DGSI (Direction générale du renseignement intérieur), appuyée par l'antenne du Raid de Montpellier, a ajouté l'hebdomadaire.

Une jeune femme est particulièrement suspectée, les autres étant ses soeurs et sa mère. Elles ont été placées en garde à vue. Selon Le Point, aucune des cinq femmes n'est connue des services de police.

(Jean-Stéphane Brosse)