Opéra de Paris: Aurélie Dupont démissionne de son poste de directrice de la danse

La directrice de la danse à l'Opéra de Paris, Aurélie Dupont, va quitter ses fonctions le 31 juillet pour "se consacrer à des projets personnels", a annoncé jeudi l'institution.

L'ex-danseuse étoile, qui avait été contestée en interne par des danseurs au début de son mandat, va se lancer dans des projets "d'un livre, d'un film documentaire et d'une comédie musicale, et à sa famille", précise un communiqué.

Sa démission surprise a été acceptée par Alexander Neef, directeur général de l'Opéra national de Paris.

Aurélie Dupont, 49 ans, avait succédé à Benjamin Millepied, chorégraphe réputé et mari de Natalie Portman, qui avait claqué la porte après seulement un an de mandat.

Durant son mandat, "elle a bénéficié d'une liberté d'action lui permettant de déployer ses talents de programmation qui ont attiré un public nombreux, le taux de remplissage des spectacles de ballet atteignant 98% pour la saison 21/22", indique le communiqué de l'Opéra.

"Aurélie Dupont a proposé 18 créations pour la compagnie, 23 entrées au répertoire, la nomination de 7 danseurs et danseuses étoiles", ajoute le texte.

Au printemps 2018, deux ans après le début de son mandat, un document avait fait l'effet d'une bombe à l'Opéra de Paris: un sondage interne a étalé au grand jour les frustrations des danseurs de l'une des plus prestigieuses compagnies mondiales, s'en prenant de manière inédite à sa directrice.

Certains ont dénoncé une absence d'accompagnement, d'autres un manque de dialogue. Par la suite, Aurélie Dupont avait annoncé mettre en place des réunions régulières avec les danseurs.

ram/mch/hj

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles