Onze supporteurs de l’ASSE condamnés à des peines de deux à cinq ans d’interdiction de stade

football - Le 29 mai dernier, des centaines de supporteurs avaient envahi la pelouse du stade Geoffroy-Guichard, lançant de nombreux fumigènes pour protester contre la relégation de l’ASSE en ligue 2

Un après-match apocalyptique. Jugés la semaine dernière devant le tribunal correctionnel de Saint-Etienne, onze supporteurs de l’ASSE ont été condamnés ce mercredi à des peines de deux à cinq d’interdiction de stade. Poursuivis pour des violences survenues le 29 mai, à l’issue du match de barrage entre Saint-Etienne et l’AJ Auxerre, ils ont également écopé de peine de prison avec sursis allant de deux mois à un an, révèle Le Progrès.

Ce soir-là, l’ASSE abat sa dernière carte face aux Bourguignons. En jeu : le maintien en Ligue 1 au terme d’une saison désastreuse. Mais les Verts s’inclinent dans l’épreuve des tirs au but et basculent en Ligue 2.

« On a pété les plombs »

Au coup de sifflet final, des centaines de personnes envahissent alors la pelouse du stade de Geoffroy-Guichard, lançant de nombreux fumigènes en direction du terrain et fracassant les panneaux publicitaires installés en bord de pelouse. Déchaînés, ils se saisissent des barrières en métal pour les projeter sur les CRS postés en bas de la tribune officielle afin de bloquer l’accès aux vestiaires. Les violences se poursuivent en dehors de l’enceinte sportive une bonne partie de la soirée.

« Notre club d’amour a coulé, on a pété les plombs », se justi(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Onze ultras stéphanois renvoyés en correctionnelle pour leur rôle dans le chaotique ASSE-AJ Auxerre
ASSE : Roland Romeyer a « vraiment eu peur que la pelouse de Geoffroy-Guichard ne soit à jamais tachée de sang »
ASSE : Les ultras stéphanois redoutent « un plan Leproux » dans le Chaudron