Onze personnes nues s'enchaînent à l'entrée de l'ancien camp d'Auschwitz

franceinfo avec AFP
Onze personnes nues s'enchaînent à l'entrée de l'ancien camp d'Auschwitz

Onze hommes et femmes ont été interpellés après s'être dénudés à Auschwitz, en Pologne. Ils se sont enchaînés devant le portail "Arbeit macht frei" de l'ancien camp d'extermination nazi, a rapporté la police polonaise, vendredi 24 mars. Ils y ont aussi accroché une banderole blanche avec l'inscription "love" ("amour") en rouge, selon des images des médias locaux. Ces onze personnes âgées de 20 à 27 ans, de nationalité polonaise, biélorusse et allemande, auraient voulu attirer l'attention sur la guerre en Ukraine, a indiqué un média de Cracovie.


Cela "heurte la mémoire des victimes"

"Nous sommes choqués et indignés par cette tentative d'utiliser ce lieu de mémoire pour n'importe quel type de manifestation, qui heurte la mémoire des victimes. C'est une action condamnable", a déclaré un porte-parole du musée, Bartosz Bartyzel. "Un tel incident est totalement inédit à Auschwitz, je ne peux le commenter, a pour sa part déclaré le directeur du musée, Piotr Cywinski. Je ne sais rien de leurs motivations."

Retrouvez cet article sur Francetv info

Lille : des coups de feu ont éclaté et ont fait trois blessés lors d'un possible règlement de comptes
Coups de feu à Lille : trois blessés, l'auteur des tirs serait en fuite
Attentat de Londres : qui est le terroriste ?
Attaque de Londres : un premier lycéen blessé rapatrié en France
Terrorisme : quelles sont les mesures prises par les Britanniques ces dernières années ?

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages