OnlyFans renonce finalement à bannir la pornographie

·1 min de lecture
Si OnlyFans accueille toute sorte de contenus – musique, cuisine, danse... – c'est surtout les contenus pornographiques qui ont fait sa renommée. (Photo d'illustration)

La plateforme souhaitait interdire les contenus à caractère sexuel qui ont pourtant fait sa renommée. Ce mercredi, elle annonce faire marche arrière.

L'annonce avait fait trembler Internet et des centaines de millions de créateurs qui gagnent leur vie en postant leur contenu sur la plateforme. OnlyFans, sorte d'Instagram où les utilisateurs doivent payer le créateur pour accéder au contenu de son profil, a fait un virage à 180 degrés vendredi 20 août en annonçant interdire les contenus sexuellement explicites, qui ont pourtant fait sa renommée, dès le mois d'octobre. Cinq jours plus tard, l'entreprise britannique fait finalement marche arrière : sur Twitter ce mercredi 25 août, elle indique avoir « obtenu les assurances nécessaires pour soutenir notre communauté de créateurs » et ainsi « suspendre le changement de règlement prévu pour le 1er octobre ».

C'est que le contenu pornographique, même si OnlyFans ne le met jamais en avant - pas plus qu'elle ne communique sur la part qu'il représente -, est ce qui a fait la renommée de la plateforme. En quelques mois, à la faveur du confinement de 2020, elle avait vu ses inscriptions bondir de 75 %, jusqu'à atteindre 130 millions d'utilisateurs. De nombreux créateurs de contenu pornographique s'y étaient inscrits pour proposer leurs photos et vidéos, tout en gardant plus de contrôle que via les sites porno historiques. Sur OnlyFans, le créateur fixe librement le tarif d'un abonnement mensuel dont doivent s'acquitter les utilisateurs pour accéder au profil, et empoche 80 % de la somme, une fois la commission déduite.

À LIRE AUSSIPorno, argent, influenceurs... L'insol [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles