Les ongles contiendraient des dizaines de bactéries et de champignons

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Westend61 via Getty Images
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Des dizaines de bactéries et de champignons peuvent se loger sur ou sous les ongles, rappelle un médecin. Il préconise de ne pas les porter au visage et de se les ronger.

Se gratter le nez ou se ronger les ongles sont des gestes loin d’être anodins. "Des études ont montré que 32 bactéries et 28 champignons différents peuvent se retrouver sous les ongles", alerte Jeffrey Kaplan, professeur de biologie à l'American University, dans USA Today. Le risque ? "Ils peuvent entrer dans l’organisme lorsque vous vous grattez ou portez vos doigts au visage." Si pendant un temps, le masque à fait rempart, ce n’est plus le cas aujourd’hui.

Quelques règles d’hygiène

Parmi les différents agents pathogènes présents sur les ongles se trouve le Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM). Cette bactérie échappe aux effets des antibiotiques et provoque notamment des infections graves chez les patients hospitalisés.

Le lavage des mains est un moyen efficace d’éliminer les microbes. Mais plus ils sont longs, plus la surface sur laquelle les micro-organismes peuvent adhérer est importante. Le mieux est de se frotter les ongles avec une brosse durant chaque lavage des mains, ou du moins d’apporter une attention particulière au lavage des ongles.

Pour prévenir le risque d’infection, les Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) recommandent de se couper souvent ses ongles avec un coupe ongle préalablement nettoyé. De plus, il préconisé d’éviter de couper les cuticules des ongles qui font office de barrières et empêchent les bactéries d’entrer dans l’organisme.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Si vous avez des ongles de la main en ampoules, incurvés, convexes, attention c’est souvent le signe d’une insuffisance respiratoire grave, voire d’un cancer du poumon"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles