Les ondes gravitationnelles pourraient démontrer que les trous noirs n'existent pas mais sont des boules de cordes

·2 min de lecture

Depuis la détection des ondes gravitationnelles en 2015 et à un moindre degré grâce aux images de la collaboration Event Horizon Telescope, on pourrait croire que l’existence des trous noirs est un fait avéré. On peut le penser mais on ne peut pas encore l’affirmer et une récente publication dans le célèbre et réputé journal Physical Review D apporte de l’eau au moulin que non seulement les trous noirs n’existent pas mais qu’il sera bientôt possible de le démontrer grâce à l’astronomie gravitationnelle et aux progrès des détecteurs tels Ligo et Virgo.

L’article à ce sujet provient d’une équipe de physiciens basée à l’université de Rome « La Sapienza », la principale université italienne, et il est en accès libre sur arXiv. Pour comprendre de quoi il en retourne, remontons au début des années 1980, alors que ce qui a été baptisé l’âge d’or de la théorie des trous noirs prend fin, et que les théories de la supergravité et dans une moindre mesure des supercordes sont en plein essor.

Suite à ses impressionnants travaux en astrophysique, Subrahmanyan Chandrasekhar se voit remettre le prix Nobel de physique en 1983. Comme d’habitude pour la remise de ce prix, le lauréat donne une conférence. À la fin de celle du grand astrophysicien indien, on trouve de fascinantes remarques concernant la théorie mathématique des trous noirs, qui sont à peu près les suivantes :


Un clip vidéo de Subramanyan Chandrasekhar, recevant sa médaille et son diplôme lors de la cérémonie de remise du prix Nobel au Concert Hall de Stockholm, en Suède, le 10 décembre 1983. Pour obtenir une traduction en français assez fidèle, cliquez sur le rectangle blanc en bas à droite. Les sous-titres en anglais devraient alors apparaître. Cliquez ensuite sur l'écrou à droite du rectangle, puis sur « Sous-titres » et enfin sur « Traduire automatiquement ». Choisissez « Français ». © Nobel Prize

« Je ne sais pas si toute la portée de ce que j'ai dit est claire. Laissez-moi vous expliquer. Les trous noirs sont des...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles