Ondes gravitationnelles : le chant silencieux des trous noirs

C'est néanmoins bien un rayonnement avec ses rythmes, ses tons et ses harmoniques, même sa mélodie et ses différentes « voix »… Un véritable chant, codifié dans des ondes dites gravitationnelles, qui permet d'identifier les plus fins détails des trous noirs qui lui correspondent et de leur danse orbitale : à la manière de l'ornithologue qui reconnaît dans le chant des oiseaux leur espèce et leurs caractéristiques, les astrophysiciens extraient à partir des ondes gravitationnelles les propriétés de chacun des trous noirs et de leur orbite.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles