“Onde de choc” en Chine après l’agression violente de plusieurs femmes dans un restaurant

COURRIER INTERNATIONAL

Depuis vendredi 10 juin, l’extrait fait le tour des réseaux sociaux. Sur les images d’une caméra de vidéosurveillance, on peut voir trois femmes dîner dans un restaurant de barbecue à Tangshan, dans la province du Hubei, lorsqu’un prédateur sexuel s’approche de l’une d’elles pour lui toucher le dos sans son consentement. Lorsqu’elle tente de le repousser, il la frappe violemment au visage. “En l’espace de quelques secondes, relate le site d’information What’s on Weibo, l’incident provoque une explosion de violences”.

Alors que les amies de la victime tentent de prendre sa défense, l’agresseur est rejoint par plusieurs autres hommes qui se mettent eux aussi à frapper les trois femmes.

L’agression se poursuit à l’extérieur du restaurant, comme on peut le voir dans le deuxième extrait relayé par Zhang Zhulin, journaliste spécialiste de la Chine à Courrier international. “La femme reçoit des coups de pieds dans la tête, est rouée de coups et traînée par les cheveux à plusieurs reprises, attaquée par au moins trois des hommes [présents devant le restaurant], rapporte encore What’s on Weibo, site spécialisé dans les contenus circulant sur le réseau social chinois éponyme. Lorsqu’une troisième femme tente de l’arrêter, elle est frappée à la tête par un homme qui semble être son propre conjoint”.

“Niveau de violence révoltant”

Une “confusion extrême” règne durant tout l’incident, au cours duquel l’un des hommes, qui semblait au départ défendre la victime, se met finalement à la frapper à son tour. “Le niveau de violence révoltant de cette attaque a provoqué une onde de choc sur les réseaux sociaux vendredi et samedi”, souligne le titre.

À la suite de cette agression, “l’intégralité des neuf hommes suspects ont été arrêtés”, indique le Global Times. Le quotidien chinois anglophone note par ailleurs que “de nombreux internautes se sont demandé comment il était possible que des femmes innocentes soient aussi violemment attaquées par des hommes”, et pourquoi “si peu de personnes ont tenté de s’interposer pour stopper ces hommes et prendre la défense des femmes”.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles