Once Upon A Time... : qui est Julia Butters, l'actrice de 10 ans qui vole la vedette à DiCaprio ?

Emilie Schneider

Bien que ses parents ne soient pas acteurs, la famille de Julia Butters n’est pas totalement étrangère au milieu du cinéma. En effet, son père travaille en tant qu’animateur chez Disney Animation Studios. Particulièrement précoce, elle commence à apparaître dans des publicités dès l’âge de deux ans. À cinq ans, elle tient son premier rôle dans un épisode d’Esprits Criminels. Après avoir joué l’une des filles de John Krasinski dans 13 Hours de Michael Bay, la jeune comédienne décroche un rôle dans les saisons 2 et 3 de la série Transparent, lauréate du Golden Globe de la meilleure série comique en 2015.

Elle enchaîne avec une autre série, la sitcom American Housewife, où elle est depuis quatre saisons la petite dernière d’une famille dysfonctionnelle. C’est grâce à ce programme diffusé sur ABC que Quentin Tarantino la découvre : alors qu’il écrit le scénario de Once Upon A Time… in Hollywood, il tombe sur une de ses scènes à la télévision et demande à l’auditionner. Lorsqu’elle rencontre le cinéaste américain, elle n’a aucune idée de qui il est. Il en est de même pour son partenaire de jeu, Leonardo DiCaprio : « Je pensais que c’était un musicien » plaisante-t-elle au micro de Variety. Seul le nom de Brad Pitt lui dit quelque chose : « Je savais juste qu’il était très beau, car j'ai souvent entendu 'Oh Brad Pitt, il est si beau' ».


Dans Once Upon A Time… in Hollywood, elle est Trudie, une enfant star et véritable prodige qui donne la réplique à Rick Dalton, alias DiCaprio, avec lequel elle évoque sa vision du métier d'acteur. Son partenaire à l'écran n'a pas manqué de souligner son talent, la comparant à une jeune Meryl Streep. Malgré l’ampleur d’un tel tournage, Julia Butters ne s’est pas laissée impressionner et salue la gentillesse de toute l’équipe, qui a été aux petits soins avec elle. Butters écrivait même un scénario de court métrage entre les prises, dont Tarantino et Zoë Bell ont joué quelques scènes. La seule personne qui l'a vraiment intimidée a été Steven Spielberg dont elle est une grande fan. Elle a pu le rencontrer alors qu'il venait rendre visite à l'équipe sur le plateau.

Ironie du sort : si Once Upon A Time… in Hollywood va lancer à coup sûr la carrière de Julia Butters, celle-ci n’a pas encore vu le film dans son intégralité car « C’est un film réservé aux adultes. Je n’ai que dix ans ».

Notre rencontre avec Leonardo DiCaprio, Brad Pitt et Quentin Tarantino :