Omission de 300.000 euros de revenus : Eric Dupond-Moretti plaide une "erreur"

·1 min de lecture

Le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti s'est défendu jeudi devant la presse après les révélations la veille d'une omission de 300.000 euros de revenus dans sa déclaration d'impôts, "une erreur" de son ancien comptable.

Mercredi, Médiapart et L'Opinion avaient révélé qu'Eric Dupond-Moretti avait omis de déclarer, dans sa déclaration pour 2018-2019 (alors qu'il était encore avocat) 300.000 euros tirés de droits d'auteur et liés au spectacle qu'il jouait alors au théâtre, et qui auraient dû générer 180.000 euros d'impôts.

La situation est "totalement réglée", selon son entourage

"C'est mon actuel comptable qui s'est rendu compte d'une erreur qui avait été commise par son prédécesseur", a déclaré le ministre devant les caméras, en marge d'un déplacement à Troyes.  "Dès que cette erreur m'a été signalée j'ai d'initiative informé l’administration fiscale", a-t-il dit.

"Ces sommes sont passées par mes comptes courants et l'Urssaf et la TVA ont été payées sur ces sommes. L'administration fiscale a regardé ce dossier attentivement et a dit qu'il s’agissait d'une erreur", a-t-il martelé. L'entourage du ministre avait indiqué mercredi à l'AFP que la rectification avait eu lieu et que la situation fiscale du ministre était "totalement réglée".

"Je n'ai rien d'autre à dire", a conclu Eric Dupond-Moretti devant les journalistes, "sauf que je me pose des questions sur la façon dont certains de vos confrères ont été saisis de cette nouvelle".

Le ministre est convoqué en vue d'une mise en exame...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles