Omicron : une troisième dose d'AstraZeneca relance fortement les anticorps

·1 min de lecture
© JUSTIN TALLIS / AFP

Le laboratoire pharmaceutique AstraZeneca affirme jeudi qu'une troisième dose de son vaccin contre le Covid-19 augmente "significativement" le niveau d'anticorps contre le variant Omicron, citant une étude clinique. Le géant anglo-suédois annonce parallèlement dans un communiqué séparé que son cocktail d'anticorps à longue action Evusheld pour la prévention du Covid "garde son activité de neutralisation contre le variant Omicron, d'après une étude de l'université d'Oxford et de l'école de médecine de l'université Washington à Saint-Louis aux Etats-Unis.

Des niveaux d'anticorps similaires que pour Delta

"Les niveaux d'anticorps neutralisant Omicron après une troisième dose de Vaxzevria", son vaccin anti-Covid, "étaient globalement similaire aux niveaux atteints après deux doses contre le variant Delta", détaille le communiqué. "Les niveaux observés après une troisième dose étaient plus élevés que les anticorps trouvés chez des individus qui avaient été auparavant infectés et se sont remis naturellement" des variants alpha, beta, delta et de la souche d'origine du covid-19, précise AstraZeneca.

L'étude sur la troisième dose a été menée "de manière indépendante" par des chercheurs de l'université d'Oxford, avec laquelle AstraZeneca a conçu son vaccin. "C'est très encourageant de voir que les vaccins actuels ont un potentiel de protection contre Omicron après une troisième dose de rappel" a commenté John Bell, l'un des chercheurs de l'université d'Oxford ayant mené l'étude.

>...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles