Omicron : la tension s'intensifie sur les hôpitaux français

·1 min de lecture
© Martin BUREAU / AFP

La tension dans les hôpitaux français est maximale. "Sur 400.000 lits de médecine que comptent nos hôpitaux aujourd'hui, 20.000 sont déjà occupés par des patients Covid avant même l'impact de la vague Omicron", a déclaré le ministre de la Santé Olivier Véran lundi sur France Inter. Il faut ajouter à ce chiffre tous les autres malades qui occupent des lits en soins intensifs.

Sur 6.370 lits de réanimation disponibles à l’instant T en France, 91% sont occupés par des patients Covid ou non Covid. La marge est donc mince. En Corse par exemple, selon les derniers chiffres, il ne restait plus aucun lit de libre en réanimation à l’hôpital de Bastia vendredi dernier. Deux patients ont d'ailleurs dû être transférés vers la Bretagne. En région Paca aussi il y a eu plusieurs évacuations sanitaires. Le taux d’occupation des lits en soins critiques est aujourd’hui de 108%. Les capacités initiales ont été dépassées.

>> LIRE AUSSI - Covid-19 : 500 médecins de l'AP-HM appellent les Français à se faire vacciner

 

Les hôpitaux appelés à déprogrammer des opérations

Pour continuer à accueillir les malades en région Paca le palier 5, le niveau maximum des plans blancs, a été activé. Cela permet que des soignants d’autres services soient affectés à de l’activité liée au Covid des hôpitaux. Des opérations jugées non-essentielles sont également déprogrammées. Grâce à ce levier du plan blanc, 160 lits supplémentaires ont pu être ouverts en région Paca.

En Ile-de-France, d’ici quelques jours, 5...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles