Omicron : l'Écosse annule ses festivités du Nouvel An et prend de nouvelles mesures

·1 min de lecture

La Première ministre écossaise Nicola Sturgeon a annoncé mardi l'annulation, en raison de la propagation du variant Omicron, des traditionnelles festivités du Nouvel An, qui s'étalent sur trois jours en Écosse. En Angleterre, le Premier ministre Boris Johnson a promis à ses compatriotes qu'aucun durcissement n'interviendrait avant Noël, laissant la porte ouverte à de nouvelles mesures la semaine prochaine.

Mais en Ecosse, qui détermine sa propre politique sanitaire, la dirigeante indépendantiste a annoncé sans attendre des limitations sur les rassemblements car le très contagieux variant du coronavirus "se propage actuellement rapidement à travers l'Écosse", où il représente désormais la majorité des cas. En conséquence, "les larges célébrations de Hogmanay (les fêtes du Nouvel an, ndlr), y compris celles prévues ici dans notre capitale (Édimbourg, ndlr), ne pourront pas avoir lieu", a indiqué Mme Sturgeon aux députés du parlement local.

"Je sais à quel point cela sera décevant pour ceux qui attendent ces événements avec impatience, et pour leurs organisateurs", a-t-elle concédé, rappelant toutefois que "les grands événements font peser une charge supplémentaire sur les services d'urgence".

Réduire la propagation du virus

Cette annonce s'inscrit dans l'instauration de plus vastes restrictions destinées à réduire la propagation du virus en Écosse qui, comme chaque nation britannique, décide seule de sa politique sanitaire. Nicola Sturgeon a ainsi annoncé que, dès le lendemain d...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles