Omicron : hausse d'hospitalisations attendue par l'OMS, restrictions en Chine et en Allemagne

·2 min de lecture

Le variant Omicron provoquera "un grand nombre d'hospitalisations" de malades du Covid-19, a mis en garde mardi l'Organisation mondiale de la santé (OMS), alors que de nouvelles restrictions sont mises en oeuvre en Allemagne et en Chine.

"Une hausse rapide d'Omicron, comme celle que nous observons dans plusieurs pays, même si elle se combinait avec une maladie légèrement moins grave, entraînera tout de même un grand nombre d'hospitalisations, notamment parmi les non-vaccinés", a déclaré à l'AFP Catherine Smallwood, une des principales responsables de l'OMS Europe.

"Prudence"

La spécialiste a appelé à prendre les données préliminaires sur un risque moindre d'hospitalisation "avec prudence" car pour l'heure les cas observés concernent surtout des "populations jeunes et en bonne santé dans des pays avec des taux élevés de vaccination". Pour certains experts, une plus grande contagion peut annihiler l'avantage d'un variant moins dangereux, alors que de nombreux pays annoncent des contagions record depuis le début de la pandémie.

Les experts ne savent pas non plus si cette gravité apparemment moindre vient des caractéristiques intrinsèques du variant, ou si elle est liée au fait qu'il frappe des populations déjà partiellement immunisées (par le vaccin ou une précédente infection). Face à ces incertitudes, de nouvelles restrictions ont été adoptées dans plusieurs pays.

Nouveau confinement en Chine

La Chine a confiné mardi plusieurs dizaines de milliers de personnes supplémentaires, au moment où le pays fait face à un nombre record de contaminations au Covid-19 à moins de 40 jours des JO d'hiver de Pékin. La ville de Xi'an (nord), célèbre pour l'armée souterraine du premier empereur de Chine, était soumise mardi à une sixième journée de stricte quarantaine après un rebond épidémique limité.

A 300 kilomètres de là, plusieurs dizaines de milliers d'habitants d'un district de la ville de Yan'an ont reçu à leur tour pour consigne de rester chez eux, tandis que les entreprises devaient fermer leurs portes. La Chine a fait état mardi de 209 nouveaux malades du Covid-19, soit le nombre de contaminations journalières le plus important depuis 21 mois.

Mesures européennes

En Suède, un test Covid négatif est obligato[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles