Omicron : face à la vague de tests, les pharmacies vont-elles tenir ?

·1 min de lecture

C'est l'autre vague qui déferle sur la France et qui est directement corrélée à Omicron : les tests . Depuis la montée en puissance sur le territoire du variant sud-africain du coronavirus , le dépistage suit lui aussi une pente ascendante similaire. Et alors que plus de 400.000 cas ont été détectés en réalité sur la seule journée de lundi. Chaque jour, c'est "1,2 million de tests qui ont été réalisés en France uniquement dans les pharmacies", indique au micro d'Europe 1 Gilles Bonnefond. Malgré ce chiffre très important, le porte-parole de l’Union syndicale des pharmaciens d’officine se veut rassurant, les pharmacies tiennent globalement le choc.

>> LIRE AUSSI - Covid-19 : ces Français vaccinés qui n'ont pas peur d'attraper le variant Omicron

Pas de rupture de stock sur les tests antigéniques

"On n'a pas de rupture (de stock) de tests antigéniques, et heureusement, puisque c'est le test qui permet de faire les diagnostics." Toutefois, des tensions existent sur d'autres tests, comme les autotests. Et Gilles Bonnefond se veut une fois encore rassurant, puisque d'une part, "on est en train de voir avec les fabricants européens pour se réapprovisionner", mais aussi parce que les autotests sont moins importants. Certes ils permettent "de faire le suivi des patients contacts", mais le plus important est de ne pas avoir de rupture dans les tests antigénique malgré le rythme très soutenu.

>> À LIRE ÉGALEMENT - Covid : une infection au variant Omicron protège-t-elle de De...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles