Omicron : les différents scénarios envisagés par l’Institut Pasteur

·2 min de lecture

Par ses modèles informatiques, l'Institut Pasteur essaie de prédire l'évolution de l'épidémie de Covid-19. La dernière en date concerne l'impact de la sévérité et la contagiosité du variant Omicron sur les hospitalisations dès janvier 2022.

Le variant Omicron n'est pas encore majoritaire en France. Quel visage aura l'épidémie lorsque ce sera le cas ? Omicron apparaît beaucoup plus contagieux que Delta, mais des doutes persistent sur sa sévérité. Les premières données issues d'Afrique du Sud suggèrent une diminution 70 à 80 % du risque d'hospitalisation pour Omicron ; et les données anglaises, une réduction de 50 à 70 % de ce même risque, en comparaison avec le variant Delta.

L'Institut Pasteur vient de publier les résultats de plusieurs modélisations mathématiques qui prédisent le nombre d'hospitalisations potentielles en fonction d'hypothèses sur la sévérité et la transmissibilité d'Omicron. 

Variant Omicron : simple rhume ou Covid-19 ?

Des milliers d'hospitalisations quotidiennes en janvier ?

Si l'on considère qu'Omicron est 80 % moins sévère que Delta, les hospitalisations pourraient être contrôlées avec des mesures de restriction intermédiaire — baisser nos contacts d'environ 20 %. En effet, en supposant qu'Omicron est 67 % plus contagieux que Delta, et 80 % moins sévère, le modèle de l'Institut Pasteur prédit 2.700 hospitalisations quotidiennes sans aucune mesure de contrôle ; 1.400 si la population réduit ces contacts de 20 %. Ce pic serait attendu pour la mi-janvier.

Le modèle montre aussi que, même si Omicron est moins sévère, néanmoins sa haute contagiosité est d'autant plus une menace. Si l'on estime qu'il est 84 % plus transmissible que Delta, et 80 % moins sévère, on pourrait avoir 4.440 hospitalisations quotidiennes dès début janvier si aucune mesure restrictive n'est prise. A contrario, un variant Omicron 54 % plus transmissible engendrait 1.700 hospitalisations quotidiennes sans mesure restrictive.

Pour un variant Omicron 54 % moins sévère que Delta, l'épidémie resterait gérable si des mesure de contrôle intermédiaire sont appliquées (20 % de contact en moins), avec 2.500 hospitalisations par jour. Mais ce chiffre explose si Omicron est 84 % plus contagieux : 5.000 hospitalisations...

> Lire la suite sur Futura

VIDÉO - Avec Omicron, la réa de Saint-Denis craint de manquer de bras

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles