Omegle : un site web prisé par les jeunes où se mélangent pornographie et pédocriminalité

© Europe 1

Vous souvenez-vous du site Chatroulette ? Ce site de messagerie vidéo faisait fureur au début des années 2010. Le concept : une connexion via webcam avec des inconnus à travers le monde. Vous pouviez vous retrouvez à discuter avec de parfaits inconnus en quelques secondes et zapper d'un interlocuteur à un autre d'un seul clic. Mais le site qui se voulait bon enfant était également un repère pour les pervers du web qui passaient parfois leur temps à s'exhiber en direct.

>> Retrouvez Philippe Vandel et Culture-Médias tous les jours de 9h à 11h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Dix ans plus tard, un nouveau site du nom d'Omegle, assez similaire et étrangement passé sous les radars depuis sa création en 2009, fait également parler de lui. La raison ? Une enquête du média en ligne Koolmag  révèle que de jeunes mineurs, parfois certains encore en primaire, se retrouvent face à des pervers sexuels.

"Parlez avec des inconnus !"

Omegle est un site Internet américain de messagerie instantanée créé avec pour slogan "Talk to strangers !" ("parlez avec des inconnus !"). Il met en relation deux utilisateurs au hasard, de façon anonyme et sans obligation d'inscription préalable. Une seule condition requise : avoir 13 ans au minimum. Au final, un simple clic suffit à le certifier. Le site a réellement percé lors des différents confinements.


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles