Les Ombres du passé (France 2) Frédéric Diefenthal : "Je n'avais encore jamais été sur ce terrain là"

L’amitié entre Yann, votre personnage, et Vincent, joué par Samuel Le Bihan, est la clé de voûte de l’intrigue…

Frédéric Diefenthal : Yann et Vincent se connaissent depuis l’enfance. Ils ont un attachement très profond l’un pour l’autre. Cette relation, complexe, a un côté "à la vie, à la mort", et montre comment amitié et amour peuvent parfois se mélanger. À la lecture du scénario, c’est cette ambiguïté dans le rapport humain qui m’a séduit.

C’est ce qui vous a convaincu de vous lancer dans ce projet ?

Entre autres. Je trouvais le postulat très original. En tout cas, moi, je n’avais encore jamais eu l’occasion d’aller sur ce terrain-là. Et puis, j’étais enthousiaste à l’idée de tourner pour Denis Malleval. En plus d’avoir un vrai point de vue sur l’histoire qu’il raconte, il fait partie de ces réalisateurs qui aiment les acteurs. J’avais beaucoup aimé La Mort d’Auguste, avec Jean-Pierre Darroussin et Bruno Solo, qu’il avait dirigés en 2015 pour France 3. Je voulais travailler avec lui, depuis, et l’occasion s’est présentée sans même que je la provoque.

Vous aviez déjà rencontré Samuel Le Bihan, avant ce tournage ?

Nous avions déjà tourné ensemble, en 1996, dans Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi