Omar Sy : cette corvée avec ses enfants qu'il laisse bien volontiers à sa femme Hélène

« J’ai des enfants mais je ne sais pas si je les prépare. Je ne sais pas, on fait de son mieux […] Il n’y pas de règles, il n’y a pas de père idéal. Il y a juste des pères et on fait ce qu’on peut ». A l'affiche du film Le Prince oublié, Omar Sy évoque son rôle de père. Ce dimanche 9 février, il était l'invité de Vivement Dimanche. Alors que Sarah Gaye, la jeune héroïne du film, lui posait des questions sur ses cinq enfants, Omar Sy a eu un petit trou de mémoire en répondant par l'affirmative lorsqu'elle lui a demandé s'il avait bien quatre enfants. Un moment plus cocasse que gênant qu'il a tourné sur le ton de l'humour. « Ah oui, c’est vrai, j’en ai cinq… ».

De traditions en transmissions

Malgré ce petit oubli d 'un instant, Omar Sy essaie évidemment chaque jour d'être le meilleur père possible. S'il pense qu'être un "bon père" est une chose impossible, il tente de transmettre à ses cinq enfants son savoir mais aussi son histoire. Et cela passe notamment par les traditions. Contrairement à beaucoup de parents, il ne s'occupe pas de conter les fameuses histoires du soir avant de s'endormir. Cette tâche, il la laisse à son épouse, Hélène Sy. Tout simplement parce qu'il n'a pas grandi avec cette tradition. "Ma femme le fait naturellement parce qu'elle a grandi comme ça, en écoutant celles de ses parents", a-t-il expliqué auprès de nos confrères du journal Le journal du dimanche.

Chez les Sy, c'était différent. Les histoires étaient racontées non pas par les parents mais par des griots.

Retrouvez cet article sur Voici

Loana frappée par son ex Fred Cauvin ? La police aurait été obligée d'intervenir après une scène très violente
Oscars 2020 : Eminem fait sensation sur scène, 17 ans après avoir snobé la cérémonie
Oscars 2020 : la cérémonie rend hommage à Kobe Bryant et pas à Luke Perry, les fans s'insurgent
Nicolas Bedos accusé de racisme : son mea culpa indigne les internautes
Oscars 2020 : le discours poignant de Joaquin Phoenix en hommage à son frère disparu