Omar Raddad: nouvelle demande de révision de son procès

30 ans après la découverte du corps de Ghislaine Marchal, le jardinier marocain Omar Raddad, désigné par la célèbre inscription "Omar m'a tuer" sur la scène du crime, a déposé une demande en révision de sa condamnation. Omar Raddad

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles