OM-Montpellier: "Les gens aiment bien chahuter", Gasset répond aux critiques sur son âge

Deux victoires, une qualification, sept buts marqués, deux encaissés. Jean-Louis Gasset a parfaitement négocié ses débuts sur le banc de l’OM. Trois jours après avoir battu le Shakhtar Donetsk en barrage de Ligue Europa (3-1), son équipe a dominé Montpellier, ce dimanche, en clôture de la 23e journée de Ligue 1 (4-1). En l’espace d’une semaine, le successeur de Gennaro Gattuso a réussi à redonner confiance à un groupe qui semblait en perdition après sa défaite dimanche dernier à Brest (1-0).

"Aujourd'hui ça va mieux. Quand je suis arrivé, j'ai vu le chantier, j'ai dit 'waouh'. Jouer un match de Coupe d'Europe couperet d'entrée et un match de championnat trois jours après... la mission était difficile, a réagi Gasset sur Prime Vidéo. Mais à mon âge, je vais vous dire parce qu'il y en a quelques-uns qui en parlent souvent, on vit pour faire des challenges et vivre des choses comme ça. C'est un vrai bonheur si on arrive à réussir la mission sur trois mois."

"J’essaie de répondre à ma manière"

L’ancien sélectionneur de la Côte d’Ivoire, qui a fêté ses 70 ans en décembre dernier, a ensuite répondu aux remarques négatives que certains ont formulé sur son âge: "Je riais jaune. Je sais que quand on a un métier médiatique, les gens aiment bien chahuter. Cela me va, j'essaie de répondre à ma manière." Après s’être remis la tête à l’endroit contre le Shakhtar, les Marseillais ont semblé se libérer un peu plus face au MHSC.

"On se donne un petit handicap à chaque match", a plaisanté Gasset, en référence à l’ouverture du score des visiteurs en tout début de match. "Plus sérieusement, on est encore un peu tendus. Mais quand on a un public comme ça, qui est tolérant et qui nous transcende, ça donne l'envie d'aller tout donner et d'aller chercher la victoire (…) Les joueurs donnent tout, ils ont un truc en eux qui est en train de revenir. Ils se sentent un peu coupables de quelque chose, on peut tout leur demander, ils y vont." Une embellie que les coéquipiers de Pierre-Emerick Aubameyang vont maintenant tenter de confirmer à Clermont, samedi, lors de la prochaine journée de championnat (21h).

Article original publié sur RMC Sport