Olivier Véran taquiné par Jean-Jacques Bourdin : "vous ne vous aimez pas"

·1 min de lecture

Alors que la campagne de vaccination se poursuit en France (trois millions de personnes ont reçu une première dose de vaccin, selon les données fournies par Santé publique France), de nombreuses voix s'élèvent pour dénoncer la lenteur du processus. C'est notamment le cas de Renaud Muselier, président du conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur. Invité chez Jean-Jacques Bourdin, le 3 mars dernier, l'homme politique a demandé que le vaccin développé par le groupe Johnson & Johnson - qui pourrait être validé d'ici fin mars et dont les premières doses pourraient être livrées à partir d'avril - soit réservé aux 18-24 ans. Une idée que Jean-Jacques Bourdin a soumise à Olivier Véran, invité de son interview politique sur BFM TV, ce 5 mars.

La proposition n'a pas manqué d'agacer le ministre de la Santé. "Il a beaucoup d'idées le président de la région PACA", a souri le neurologue de profession. Une remarque que Jean-Jacques Bourdin n'a pas manqué de commenter : "Vous ne vous aimez pas, je sais". Gêné, Olivier Véran a tenté de s'expliquer. "Ce n'est pas que l'on ne s'aime pas. Pas du tout. Je constate, en faisant la liste des idées et des injonctions, que la liste peut-être longue", a-t-il fait savoir. Et d'expliquer : "Encore une fois, la bonne idée, il y en a une. C'est l'idée que nous avons en France, qui est européenne et que nous proposent tous les scientifiques. Elle consiste à vacciner celles et ceux qui vont en réanimation et qui meurent du virus aujourd'hui. La bonne idée, (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Jared Kushner, le mari d’Ivanka Trump, écarté par son beau-père après une grosse dispute ?
Meghan Markle accuse Kate Middleton et Camilla Parker-Bowles de "fuites" : rien ne va plus !
Audrey Pulvar adoubée par une figure iconique du gouvernement Hollande
"Tu ne nous oublieras pas en 2022" : Sibeth Ndiaye charriée par des ministres d’Emmanuel Macron
VIDÉO - Emmanuel Macron « cynique » : Michel Onfray pas tendre avec les hommes politiques