Olivier Véran : ce rituel « morbide » qu'il est prêt à reprendre

·1 min de lecture

Un rituel du premier confinement d'Olivier Véran pourrait bientôt faire son retour. Selon L'Opinion, le ministère de la Santé envisage de relancer les conférences de presse quotidiennes que l'ancien neurologue animait avec le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon. Durant ces allocutions qui se tenaient en fin de journée, le binôme donnait le nombre de morts et d'admissions à l'hôpital dues au coronavirus. Un "décompte morbide" qui "agaçait" le ministre des Solidarités et de la Santé, rapporte l'hebdomadaire, citant un reportage diffusé par France 2 au printemps dernier.

À l'avenue Duquesne, où se trouve le ministère, les employés sont prêts à prendre des mesures radicales pour sensibiliser les Français sur la situation actuelle. "Il faut marteler le message et le remettre au coeur du débat", ont-ils affirmé d'après L'Opinion.

La situation s'aggrave de jour en jour, des professionnels de la santé tirent la sonnette d'alarme, et les ministres perdent leur sang-froid. Ce mardi 3 novembre, Olivier Véran a poussé un coup de gueule à l'Assemblée nationale. "C'est ça la réalité ! Si vous ne voulez pas l'entendre, sortez d'ici ! Elle est là, la réalité de nos hôpitaux ! Vous êtes en train de débattre de sujets alors que nous devrions débattre pour sauver des vies !", s'est-il emporté après avoir évoqué les cas de jeunes contaminés par la Covid-19.

Le même jour, Jean Castex a lui aussi haussé le ton en réponse à un député qui demandait aux maires de pousser les commerces à ouvrir (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Flashback - Johnny Hallyday fâché avec un proche… à cause d’une de ses ex
Donald Trump : qui est Paula White sa “conseillère spirituelle” ?
Marion Maréchal : qui est son père biologique, Roger Auque ?
PHOTO - Brigitte Macron confinée à l'Elysée : cette apparition remarquée
VIDEO - Hélène Ségara : son fils harcelé, il a très mal vécu sa notoriété