Olivier Véran renonce à la chirurgie esthétique : il fait marche arrière après sa décision controversée

Olivier Véran, neurologue de formation, va-t-il renoncer à sa discipline pour se consacrer à la chirurgie esthétique ? S'il y a quelques jours sa décision semblait bien réfléchie, aujourd'hui, l'ancien ministre marche arrière...

Deux années au pouvoir, ça fait réfléchir ! Il y a encore quelque temps, Olivier Véran, ancien Ministre de la Santé sous Emmanuel Macron, était neurologue. Mais il semblerait que cette discipline ne soit plus vraiment à son goût.

Il y a trois mois, Olivier Véran a annoncé sa reconversion dans la chirurgie esthétique et sa venue future à la Clinique des Champs-Élysées, à Paris. La raison de ce tournant radical ? Il a notamment déclaré que sa discipline de neurologue avait trop changé. Désormais, il souhaite davantage se consacrer au bien-être des gens : "les aider à se sentir mieux dans leur peau, dans leur corps, à se réparer après une maladie".

Olivier Véran revient sur sa décision

Depuis cette annonce pour le moins inattendue, Olivier Véran est vivement critiqué. Résultat, à peine trois mois après avoir indiqué sa reconversion, l'ancien ministre a décidé de faire marche arrière, comme il l'a indiqué auprès du Dauphiné Libéré.

Dans les colonnes du journal quotidien, Olivier Véran a donc confié : "Je ne vais jamais exercer la médecine esthétique, car je ne validerai pas cet été la formation que j'ai suivie". Ce n'est pas tout, en complément de son métier de neurologue qu'il continuera d'exercer encore au moins une année, le médecin souhaite reprendre ses fonctions dans la politique. Objectif ? S'opposer au Rassemblement National (RN) à l'approche...

Lire la suite


À lire aussi

"Ça a fait tout une histoire" : Nana Mouskouri, ce conseil sur son apparence qu'on lui a donné et qu'elle a bien fait de ne jamais suivre !
Sandrine Bonnaire a-t-elle touchée à la chirurgie esthétique ? Pour avoir bonne mine, elle fait du...
"Vingt jours à saigner et à vomir" : Un joueur du PSG victime d'un virus qui l'a terrassé et lui a fait perdre 8 kilos