Pénurie de masques : ce qui rend Olivier Véran "dingue" durant cette crise

Ce mercredi 22 avril, Olivier Véran fêtait son 40e anniversaire. Il était prévu que le député grenoblois - considéré comme un gros fêtard - célèbre l’évènement avec ses proches mais surtout sa famille, de laquelle il est séparé pour mener à bien ses missions de ministre de la Santé depuis sa nomination après le départ d’Agnès Buzyn. Un rôle au sein du gouvernement qui l'occupe jour et nuit.

Mais entre deux réunions, Olivier Véran a accepté d’accorder un entretien (à distance) à nos confrères de Paris Match. Celui qui a notamment brisé l’une des promesses à sa première épouse reçoit un SMS pendant cette interview. Son collègue des Transports lui révèle que le pont aérien s’accélère et que l’acheminement de masques vers la France ne devrait plus tarder. « À l’heure où je vous parle, j’ai 30 millions de masques en souffrance dans les usines en Chine. Ça me rend dingue », confie-t-il, ne supportant pas ce sentiment d’impuissance face à la lenteur de l'acheminement. Et pourtant, positif, il affirme face aux Français depuis deux mois que les masques sont sur le point d’arriver. Tout en se rendant à l’évidence : « En bateau, on peut rapatrier 210 millions de masques mais en sept semaines : en train c’est trois semaines avec une capacité de 40 millions de masques seulement. En avion Air France, si on enlève les sièges, c’est 8 millions… »

« Il tient la barre »

Quoi qu’il arrive, Olivier Véran conserve sa stature d’homme fort face aux Français malgré les incertitudes : « Il tient bien la

Retrouvez cet article sur GALA

Kanye West fait son entrée dans un cercle très prestigieux
Ce cadeau dément fait par le président syrien Bachar Al-Assad à sa femme
PHOTOS - 3 bonnes raisons de succomber aux cosmétiques à base de cannabis
Anouchka Delon se confie pour la première fois depuis la naissance de son fils
"Tous en cuisine" : cette annonce faite en direct par Estelle Mossely et Tony Yoka