Olivier Véran répond à ceux qui demandent une vaccination obligatoire... et s'en prend aux complotistes

·1 min de lecture

Ce samedi 5 juin dans le Journal du dimanche, l’épidémiologiste Martin Blachier a publié une tribune afin de pousser le gouvernement à rendre obligatoire la vaccination pour les personnes jugées à risque, face au Covid-19. De son côté, Olivier Véran, le ministre des Solidarités et de la Santé a accepté l’invitation de BFMTV ce 6 juin. Auprès de nos confrères, l’ancien médecin neurologue a déclaré qu’il n’y a pas pour projet d’obliger les séniors, notamment, à se faire injecter des doses du vaccin anti-coronavirus, même contre leur gré.

"On est déjà à plus de 80% de la vaccination des personnes âgées fragiles. Ça continue de monter", a-t-il affirmé avec optimisme, avant de préciser "croire en l’explication et en la confiance" vis-à-vis de "la mise à disposition des vaccins". "On va atteindre des taux de couverture qui vont être assez inédits dans l’histoire de notre pays, sans avoir besoin de contraindre les gens", a estimé Olivier Véran, qui souligne toutefois qu’il "faut convaincre ceux qui sont encore hésitants et à la demande du président de la République, faire le ‘aller vers’, c’est-à-dire continuer d’aller vacciner les plus fragiles chez eux, mettre des circuits ambulatoires de vaccination : les vaccibus ou des stands de vaccination au pied des tours dans certains quartiers populaires, où il y a un peu plus de défiance, ou des populations rurales qui sont isolées et peuvent être en difficulté". "On fait vraiment le max pour permettre à tout le monde d’y accéder", a développé (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Sibeth Ndiaye défendue par Edouard Philippe : "Une femme de valeurs qui en a pris plein la gueule" (VIDEO)
Jean-Pierre Pernaut pointe du doigt "l'Absurdistan dans laquelle on a vécu ces derniers mois" en France
Vacances, test PCR, vaccin... Comment les voyageurs du monde entier vont-ils pouvoir entrer en France ?
Jacques et Gabriella de Monaco : quelle langue parlent-ils avec le prince Albert et la princesse Charlène ?
Emmanuel Macron pas candidat à la présidentielle de 2022 ? Ça ne sera "peut-être pas possible" confie le Président

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles