Olivier Véran réagit après les dernières révélations sur l’hydroxychloroquine, vantée par Didier Raoult

L’hydroxychloroquine est-elle oui ou non efficace contre le coronavirus ? La question a soulevé de moult débats depuis le début de la pandémie mondiale. En France Didier Raoult, célèbre infectiologue et directeur du IHU de Marseille, en a vanté les mérites à plusieurs reprises. Selon lui, son utilisation permettrait d’éradiquer le virus en seulement quelques jours. Il a d’ailleurs été soutenus par plusieurs confrères et hommes politiques, dont le maire de Nice Christian Estrosi qui, encore récemment, a pris sa défense sur BFM TV. Pourtant depuis ses premières affirmations, de nombreux médecins appellent à la méfiance. Une étude publiée ce vendredi 22 mai dans The Lancet semble d’ailleurs leur donner raison. Elle affirme que l’hydroxychloroquine serait non seulement inefficace contre le virus venu de Chine, mais pourrait également avoir des effets néfastes.

Olivier Véran prend des mesures

A en croire cette expérience qui repose sur « une preuve statistique robuste », la molécule augmenterait le risque de décès et d'arythmie cardiaque. De quoi faire réagir Olivier Véran, le ministre de la Santé, qui s’était montré sceptique dès le départ quant à l’utilisation massive d’hydroxychloroquine. « Suite à la publication dans The Lancet d'une étude alertant sur l'inefficacité et les risques de certains traitements du Covid-19 dont l'hydroxychloroquine, j'ai saisi le HCSP pour qu'il l'analyse et me propose sous 48 heures une révision des règles dérogatoires de prescription », a indiqué le

Retrouvez cet article sur Voici

Christophe Castaner vraiment convaincu par le maintien des élections municipales ? Il s'explique
PHOTO Christina Milian fiancée à M Pokora ? Elle répond enfin à ses fans
Nabilla menace les amis de Thomas Vergara et lui met la honte sur Twitter
Camélia Jordana : ses propos sur les violences policières dans ONPC indignent les internautes
Mort de KJ Balla : le rappeur de 23 ans a été abattu en pleine rue