Olivier Véran : « La question qui se pose, c’est le confinement ou le pass sanitaire »

·1 min de lecture
Selon Olivier Véran, les restrictions sanitaires annoncées par le chef de l’État pour endiguer la quatrième vague du Covid-19, a vocation à éviter un nouveau confinement.
Selon Olivier Véran, les restrictions sanitaires annoncées par le chef de l’État pour endiguer la quatrième vague du Covid-19, a vocation à éviter un nouveau confinement.

Le gouvernement souhaite éviter une remise sous cloche. Interrogé par Apolline de Malherbe sur BFMTV ce mardi 13 juillet 2021, Olivier Véran a apporté quelques précisions, au lendemain du discours d?Emmanuel Macron prononcé à l?Élysée. Alors que le président de la République a annoncé l?extension du pass sanitaire au début du mois d?août, la vaccination obligatoire pour les soignants ainsi que le déremboursement des tests PCR dès cet automne, la journaliste a évoqué une « vaccination contraignante, proche de la vaccination obligatoire ». Des propos que le ministre de la Santé a réfutés immédiatement.

Selon Olivier Véran, les restrictions sanitaires annoncées par le chef de l?État pour endiguer la quatrième vague du Covid-19, ont vocation à éviter un nouveau confinement. « Nous ne voulons pas refermer le pays comme nous avons été obligés de le faire plusieurs fois au cours de l?année et demie écoulée », a déclaré le ministre, dans un contexte où le variant Delta, très transmissible, progresse en France. « La question qui se pose, ce n?est pas la vie normale ou le pass sanitaire. C?est le confinement ou le pass sanitaire », a-t-il ajouté, avant d?évoquer la situation en Angleterre, en Espagne, ou encore en Australie, où la hausse des cas se poursuit malgré un reconfinement à Sydney. « Ça ne fait pas sens de refermer le pays pour tout le monde. Ce n?est pas une sanction, ce n?est pas un chantage. Parce que, d'abord, le vaccin est une protection, c'est de la pr [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles