Olivier Véran : cette petite phrase du ministre de la Santé qui inquiète

·1 min de lecture

Une France confinée pour commencer 2021 ? Dimanche 27 décembre, la France a lancé sa campagne de vaccination pour le Covid-19 dans plusieurs établissements. Une première mesure pour lutter contre la pandémie, mais qui n'exclue toutefois pas un troisième confinement si la situation "devait s'aggraver", comme l'a confié Olivier Véran dans les colonnes du JDD. "Nous n'excluons jamais des mesures qui pourraient être nécessaires pour protéger des populations. Ça ne veut pas dire qu'on a décidé, mais qu'on observe la situation heure par heure", a-t-il ainsi prévenu.

Depuis plusieurs semaines, les autorités redoutent en effet une troisième vague après les fêtes de fin d'année, tandis que plusieurs pays européens ont décidé de confiner les foyers durant cette période. Un choix exclu par le gouvernement, qui a "fait le choix de mesures strictes et difficiles plus tôt pour laisser les Français souffler pendant les fêtes", s'est défendu Olivier Véran, qui a précisé "nous saurons vite si les rassemblements familiaux et festifs auront un impact".

La France "bloquée" après le Nouvel An ?

Tandis qu'il s'est dit prêt à prendre "les mesures nécessaires, si la situation devait s'aggraver", le ministre de la Santé s'est toutefois voulu ferme concernant le Nouvel An, qu'il conseille aux Français de ne pas fêter. "On ne peut pas, pour une soirée, prendre le risque de bloquer à nouveau le pays pendant des semaines", a-t-il souligné, lui qui avait déjà prévenu (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Emmanuelle Ajon : de quoi est morte l'adjointe au maire de Bordeaux à 49 ans ?
Joe Biden : son bouleversant hommage à sa femme décédée tragiquement il y a 48 ans
Valérie Trierweiler moquée dans Les Grosses têtes : elle s'amuse de son passage à l'Élysée
Emmanuel Macron : ce déjeuner secret et embarrassant d'un de ses proches
Bernard Tapie : comment sa femme le soutient au quotidien