Olivier Véran ne prévoit pas de levée des mesures sanitaires : "L'heure n'est pas encore au relâchement" (VIDEO)

·1 min de lecture

Les avis des scientifiques divergent sur notre avenir proche. Si certains présagent que le couvre-feu sera suffisant pour éteindre les variants, d'autres n'écartent pas l'éventualité d'un troisième confinement. Gilles Pialoux exprimait hier, sur LCI, son inquiétude et pronostiquait un confinement inévitable face à une "circulation extrêmement forte du virus même si il y a une amélioration". Quant à connaître sa date, le scientifique demeurait prudent : "Je n'ai jamais dit s'il serait cette semaine, dans quinze jours ou dans trois semaines". Martin Blachier se montrait, lui, bien plus optimiste et annonçait même un relâchement des règles dans un proche avenir. "Elles seront assouplies ! C'est-à-dire que si à la fin des vacances il y a une dynamique à la baisse qui continue, il y aura des mesures d'assouplissement ! Puisque la théorie d'emballement par les variants sera définitivement morte !"

Dans son désormais traditionnel point presse du jeudi soir, Olivier Véran, le ministre de la santé, qui s'est fait vacciner en direct devant les caméras, a temporisé. "L'heure n'est pas encore au relâchement de nos efforts. Encore moins au relâchement de notre vigilance collective. En premier lieu si nous n'avons pas connu de troisième vague, contrairement à nombre de nos voisins. Nous ne sommes jamais totalement sortis de la deuxième. En atteste le niveau resté élevé des hospitalisations, des réanimations, qui n'a jamais baissé suffisamment pour que l'hôpital reprenne une activité normale", (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Patrice Alègre, le prédateur invisible (Planète+CI) : la série doc choc sur l'un des pires serial killer français
Isabelle et Patrick Balkany bénéficient d'un aménagement de peine : ils sont placés sous bracelets électroniques
Crise sanitaire : les mots très crus utilisés pour qualifier le conseil scientifique entendus "au sommet de l'Etat"
Nicolas Sarkozy : l'ancien chef de l'État aurait été vacciné, mais il voit rouge contre l'organisation du gouvernement
"J'essaie de finir une phrase !" : Marlène Schiappa agacée d'être sans cesse interrompue par Jean-Michel Aphatie (VIDEO)