Olivier Véran face à la grogne anti pass : "là où il y a le pass sanitaire", le port du masque ne sera plus obligatoire

·1 min de lecture

Peu de temps après Gabriel Attal, porte parole du gouvernement, ce 20 juillet, le ministre de la santé Olivier Véran a confirmé sur RTL : "oui, la quatrième vague est là". Avec l'arrivée du variant delta, dit-il, "Ce qui change, comparé aux premières vagues, c'est que le virus va très vite et est beaucoup plus contagieux".

Et tandis que la population jeune est désormais la cible privilégiée du virus, du fait qu'elle "est moins vaccinée que les personnes âgées", Olivier Véran a rappelé ce matin la nécessité de se faire vacciner au plus vite. "C'est maintenant qu'il faut agir" a-t-il prévenu à nos confrères.

D'autant que, la vaccination offre un précieux sésame : le pass sanitaire. Sur les ondes de la radio, le membre du gouvernement a insisté : "là où il y a le pass sanitaire et où on est sûr que toutes les personnes sont vaccinées complètement ou ont un test PCR très récent et négatif". De fait, il le promet : "vous n'aurez plus la nécessité ou l'obligation de porter le masque", avec.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles